Dans la situation actuelle, causée par le Covid-19, la principale préoccupation de Sidel est la santé et la sécurité de toutes nos parties prenantes, ainsi que la garantie de la continuité des activités de nos clients. En savoir plus

Sidel s’engage dans l’économie circulaire en rejoignant R-Cycle

Sidel contribue à faire de l’économie circulaire une réalité en rejoignant R-Cycle, la norme de traçage ouverte pour les emballages en plastique durables.

La société mondiale de solutions d’emballage est désormais membre de R-Cycle : cette communauté conçoit des « passeports produits » numériques en vue d’accélérer le recyclage des emballages en plastique dans le monde entier. 

Grâce à une norme de traçage ouverte, R-Cycle permet de recueillir des informations sur les propriétés de recyclage des emballages en plastique. Stockées sur une plate-forme de données commune, ces informations peuvent ensuite être automatiquement consultées et enregistrées par n’importe quelle machine de production de la chaîne de valeur, auprès des fabricants d’emballages, des transformateurs à façon ou des acteurs de l’industrie du recyclage. Les lignes de tri des déchets peuvent ainsi identifier les emballages recyclables et contribuer à créer des matériaux purs et faciles à recycler pour qu’ils soient retraités en une large gamme de produits en plastique de haute qualité. 

Francesca Bellucci, Sustainability Portfolio Director, Product Innovation and Marketing de Sidel, déclare : 

« Si Sidel a récemment rejoint R-Cycle, c’est parce que nous voulons continuer à jouer un rôle clé dans la mise en œuvre de l’économie circulaire. Cette norme mondiale, qui met en lien les partenaires du monde entier sur tout le cycle de vie des emballages en plastique, permet d’enregistrer et de récupérer toutes les propriétés d’emballage pertinentes, ce qui sera très bénéfique aux produits en termes de démarche de développement durable. Cette norme améliorera les process de fabrication ainsi que la qualité des produits recyclés, ce qui entraînera la mise en œuvre d’une économie véritablement circulaire. » 

Benedikt Brenken, Director de R-Cycle, ajoute : 

« C’est formidable de voir l’essor continu de notre communauté avec des partenaires de l’industrie de l’emballage qui sont tournés vers l’avenir et unissent leur grande force d’innovation sous l’égide de R-Cycle. Sidel apporte son dynamisme et son engagement clair en faveur d’une économie circulaire opérationnelle, ce qui nous fera avancer ensemble. » 

Renforcer l’efficacité du recyclage 

Actuellement, les emballages plastiques recyclables ne peuvent pas être séparés assez précisément des flux de déchets pour obtenir un recyclage de haute qualité, ce qui explique en bonne partie les faibles taux de recyclage actuels – seulement 9 % des déchets plastiques sont finalement recyclés.[1]  

Le recyclage des plastiques est confronté à deux défis bien connus. Le premier défi porte sur la création d’emballages entièrement recyclables : Sidel aide les clients à progresser sur ce point en oeuvrant en faveur de l’adoption du PET, le matériau plastique le plus recyclé disponible à ce jour. L’autre défi consiste à renforcer la sophistication des process de recyclage, qui est l’objectif principal de R-Cycle. 

R-Cycle sera bénéfique pour les fabricants du monde entier, car ce sont l’efficacité des process et la qualité des produits qui en seront renforcées. La mise à disposition d’informations précises sur les matériaux sources permet d’accélérer la production, tandis que la consignation des propriétés du produit ajoute de la valeur pour leurs clients. 

R-Cycle a été mise en place par un certain nombre d’entreprises et d’organisations technologiques venues de tout le cycle de vie des emballages en plastique. Sidel contribuera à son développement en tant que grand fournisseur de solutions pour le conditionnement des boissons, des produits alimentaires, d’hygiène du corps et de la maison. 

Le passeport numérique des produits permettra aussi de garantir la conformité et de fournir les informations nécessaires pour répondre aux exigences actuelles et futures des clients et des législateurs, notamment concernant le calcul de l’empreinte carbone ou la responsabilité élargie des producteurs – approche politique visant à rendre les producteurs responsables du traitement ou de l’élimination des produits post-consommation. R-Cycle offre également une solution viable dans le cadre du plan d’action de l’Union européenne pour l’économie circulaire, qui vise la traçabilité des emballages en plastique pour garantir leur recyclabilité, notamment via le suivi et la gestion des informations sur les ressources, et la numérisation des données sur les produits. 

Le fonctionnement de R-Cycle

La norme mondiale de traçage ouverte en vigueur de R-Cycle garantit une documentation transparente, qui est stockée sur une plate-forme de données commune accessible depuis tous les équipements de production : souffleuses, remplisseuses, jusqu’aux lignes de tri et de recyclage des déchets. Elle permet d’enregistrer et de récupérer les propriétés de recyclage d’un matériau via un marqueur approprié tel qu’un filigrane numérique ou un code QR sur l’emballage. La technologie de traçage sous-jacente à R-Cycle est basée sur les normes GS1 – le premier réseau mondial pour le développement de process intersectoriels ; elle est déjà utilisée par diverses industries au niveau mondial, notamment pour tracer les produits alimentaires frais. 

Francesca Bellucci conclut : « En associant tous les partenaires à valeur ajoutée sur tout le cycle, R-Cycle pose les fondations pour obtenir des matériaux recyclés de haute qualité en vue de créer une économie circulaire opérationnelle. »

 

[1] OCDE, Perspectives mondiales des plastiques, février 2022.

Le groupe Sidel a mis à jour sa politique de gestion de la confidentialité
J'ai compris