Dans la situation actuelle, causée par le Covid-19, la principale préoccupation de Sidel est la santé et la sécurité de toutes nos parties prenantes, ainsi que la garantie de la continuité des activités de nos clients. En savoir plus

World Food Innovation Awards 2020 : Sidel mis à l’honneur pour AYA, son concept d’éco-emballage innovant

Pour AYA, son tout dernier concept d’emballage écologique, Sidel a reçu le prestigieux prix WFIA (World Food Innovation Award, prix mondial de l’innovation alimentaire) dans la catégorie « Meilleur design d’emballage de boisson ». Avec son design primé AYA, Sidel a conçu une solution d’emballage « End to End » innovante et globale pour l’eau plate. Tout a été pensé dans les moindres détails : conditionnement primaire en PET recyclé à 100 % (rPET), conditionnement secondaire en carton, sans oublier les possibilités de conditionnement tertiaire – autant de technologies optimisées pour les méthodes de distribution locales. Le résultat : un concept d’emballage économique et durable. Parfaitement adapté aux exigences de l’économie circulaire, il améliore l’impact environnemental et le rendement de la production.

Depuis maintenant six ans, les World Food Innovation Awards distinguent l’excellence et l’innovation dans chaque catégorie de l’industrie mondiale de l’agroalimentaire. Remis par un panel de 14 experts chevronnés de l’industrie, ces prix mettent à l’honneur certains des nouveaux produits et développements les plus ambitieux de l’année, lancés par des marques établies comme par des startups. Organisée en association avec FoodBev Media, la cérémonie a eu lieu à HRC (ExCel London, Royaume-Uni) le 5 mars 2020 : En nous remettant ce prix, le jury distingue la capacité d’AYA à répondre aux exigences de développement durable» commente Laurent Lepoitevin, Packaging Design Engineer chez Sidel. 

« Nous sommes honorés du fait qu’avec cette distinction, le WFIA met en avant l’importance de notre concept AYA en termes de conception et de valorisation d’une solution de conditionnement durable dans sa globalité – en associant de manière optimale les conditionnements primaire et secondaire avec une consommation moindre de matériau pour économiser les ressources. »

Laurent Lepoitevin
Packaging Design Engineer chez Sidel

La reconnaissance de notre engagement à créer des concepts d’emballage optimaux

L’amélioration de la recyclabilité via la réduction des déchets d’emballage constitue l’un des principaux défis de l’industrie agroalimentaire et des boissons. Fort de ses plus de 40 ans d’expérience dans les solutions de lignes complètes et d’emballages, Sidel travaille en étroit partenariat avec ses clients et les producteurs d’emballages dans le but de développer des conditionnements primaires et secondaires toujours plus durables. C’est ainsi qu’est né AYA, le nouveau concept d’éco-emballage de Sidel, qui vient renforcer l’engagement de la société envers le développement durable. Le nom fait référence à un dieu de la Mésopotamie antique, également connu sous le nom d’Ea ou Enki, qui était notamment considéré comme le maître des eaux douces souterraines. Ce choix s’explique par l’objectif de ce nouveau concept: proposer une eau de consommation saine aux personnes qui n’ont pas un accès sûr naturel à cette ressource. La bouteille AYA est notamment facile à utiliser quand une action humanitaire doit être mise en place pour fournir la quantité d’eau nécessaire aux personnes concernées.

Une bouteille innovante en forme de V, conçue intégralement en rPET

AYA est une bouteille d’eau de 220 ml qui se caractérise par sa forme en V. Avec son poids plume de 5 grammes, elle a été pensée pour réduire de manière draconienne la consommation de matières premières à la source. En effet, la bouteille est soufflée à partir de préformes conçues à 100 % en rPET, ce qui permet de mettre véritablement en pratique l’économie circulaire et d’offrir ainsi une nouvelle vie à toutes les bouteilles. AYA est également dotée d’un bouchon solidaire à clipser, qui vise lui aussi à réduire la pollution des plastiques. En outre, les marques, les logos et les informations légales requises peuvent être gravés en relief sur la bouteille, ce qui évite le recours aux étiquettes et réduit donc les déchets – tout en facilitant le tri des bouteilles en PET et le recyclage.

La bouteille écologique AYA est le premier concept de bouteille commercialisé par Sidel qui a été conçu avec une épaule articulée permettant trois positions stables. Cette solution d’emballage brevetée Sidel porte le nom d’épaule Swing™. Après le process de soufflage, l’épaule de la bouteille reste dans une position de déploiement intermédiaire. Après le
remplissage et le bouchage, une pression mécanique est appliquée sur l’épaule pour l’abaisser et créer la forme en V caractéristique d’AYA. Légèrement pressurisée, la bouteille bénéficie d’un encombrement réduit, mais aussi d’une plus grande résistance sur toute la chaîne
logistique. Il est possible de déployer entièrement l’épaule pour accroître le volume et éviter tout débordement à l’ouverture. AYA est également dotée d’un design de fond profond spécifique qui permet d’empiler les bouteilles et de réduire la hauteur pour accroître le volume total du stockage.

 Un conditionnement secondaire réduit au minimum

Conçue selon la démarche « End to End » de Sidel pour tirer au mieux parti de l’emballage dans son ensemble sur toute la chaîne logistique, la forme en V reconnaissable d’AYA offre deux solutions de conditionnement innovantes en termes de compacité et de réduction des
matériaux de conditionnement secondaire et tertiaire, ce qui permet d’optimiser la logistique. Tout d’abord, cette forme permet d’empiler les bouteilles en couches les unes sur les autres : du fait de la forme profonde spécifique du fond, le col de la bouteille inférieure s’emboîte dans le fond de la bouteille supérieure. La forme de fond BOSS est parfaitement adaptée au bouchon de la bouteille qui le touche, ce qui garantit la stabilité lors du transport et du stockage des palettes. Dans cette configuration, chaque couche de bouteilles est maintenue avec un séparateur en carton perforé autour des cols. En outre, la taille du séparateur peut être adaptée pour former des packs individuels personnalisés pouvant répondre à toutes les contraintes d’espace et de stockage sur les points de vente. La deuxième solution consiste à profiter encore plus du gain d’espace qu’offre la forme en V des bouteilles : comme elles peuvent être positionnées tête-bêche, en quinconce, il est possible d’utiliser au mieux l’espace du conditionnement secondaire et de placer le plus grand nombre possible de bouteilles dans un volume, pour répondre aux besoins de la distribution. Les bouteilles peuvent donc être organisées pour optimiser tout volume de stockage, de sorte à constituer des caisses compactes faciles à transporter.

« Le développement durable est une préoccupation constante et c’est dans cette optique que nous étudions les emballages et les équipements dans leur globalité, conclut Laurent
Lepoitevin. Bien sûr, nous avons aussi appliqué cette approche ‘End to End’ au concept AYA : Quand nous concevons de nouveaux designs, nous prenons en compte non seulement les conditionnements primaires, secondaires et tertiaires, mais aussi leurs interactions avec les machines dans l’atelier. Nous tenons compte aussi de chacun de leurs impacts en amont et en aval sur toute la chaîne de valeur – notre objectif constant est de commercialiser les solutions de conditionnement les plus durables pour les consommateurs. »

Le groupe Sidel a mis à jour sa politique de gestion de la confidentialité
J'ai compris